Connect with us

Cameroun Actuel

Magnus Ekoumou (ambassadeur du Cameroun en France) : “il n’y a ni BAS, ni patriotes, ni nordiste, ni Beti, ni Bamileke ni Douala, ni Anglophone”

Politique

Magnus Ekoumou (ambassadeur du Cameroun en France) : “il n’y a ni BAS, ni patriotes, ni nordiste, ni Beti, ni Bamileke ni Douala, ni Anglophone”

Magnus Ekoumou (ambassadeur du Cameroun en France) : “il n’y a ni BAS, ni patriotes, ni nordiste, ni Beti, ni Bamileke ni Douala, ni Anglophone”

S.E André Magnus Ekoumou le nouvel ambassadeur du Cameroun en France a pris fonction le 19 août 2020. Il a laissé entendre que son travail portera sur le rassemblement des camerounais de la diaspora française. 

Il y est allé pour rassembler. Et juste au lendemain de son arrivée à Paris, le nouvel’ambassadeur du Cameroun en France l’a fait savoir. « S’agissant de notre diaspora, en m’envoyant à Paris, le chef de l’État m’a fermement instruit de rassembler tous les Camerounais, de faire de notre Ambassade la maison commune des Camerounais ». Une véritable révolution quand on sait que ces derniers temps l’ambassade du Cameroun en France n’a pas forcément été le lieu le plus tranquille du monde. Et l’on pensera forcément à l’incident du 26 janvier 2019 au cours duquel les membres de la Brigade anti sardinards (BAS), un groupe de Camerounais qui s’oppose au pouvoir en place à Yaoundé, a mis à sac la représentation diplomatique du Cameroun à Paris.

Et André Magnus Ekoumou y a forcément pensé. Le chef de l’Etat aussi, qui lui a confié sa nouvelle mission. Celle de rassembler. « Il n’y a ni BAS ni patriotes, ni nordiste ni Beti, ni Bamileke ni Douala, ni Anglophone ni Francophone, il y a seulement les Camerounais », à dit André Magnus Ekoumou devant le personnel de l’ambassade.

Mais le nouveau maître des lieux a voulu aussi solliciter l’appui de ses collaborateurs. Et des Camerounais de France aussi. « Le Gouvernement requiert de votre part un soutien sans faille, une collaboration mutuelle et élargie, et une loyauté sans réserve dans le respect de la hiérarchie », a-t-il dit.

La raison de cet appel est la situation que vit le Cameroun en ce moment, comme il l’a également indiqué : « Au moment où notre pays fait face à d’énormes défis aussi bien aussi bien sécuritaires que sanitaires et bien d’autres encore, l’heure n’est plus à la dispersion des énergies ».

Un discours lourd de signification, qui montre surtout une volonté de changement des relations entre le gouvernement camerounais et sa diaspora. Et la France est une place centrale pour la diaspora camerounaise. « Le pays qui m’accueille entretient d’historique et fructueuses relations avec notre pays », a d’ailleurs souligné le nouvel ambassadeur.

Source : le quotidien Le Jour n°3241

Continue Reading
Advertisement
cliquer ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans Politique

To Top
shares