Cameroun Actuel

Logements offerts après la Coupe du Monde 1990 : les Lions seront propriétaires le 26 août 2020

C’est l’information issue de la réunion tenue vendredi dernier au ministère de l’Habitat et du Développement urbain à Yaoundé.

Les choses sont en train d’aller très vite depuis l’annonce de l’attribution des logements aux 22 Lions Indomptables ayant pris part à la Coupe du Monde 1990 en Italie. C’est une décision qui avait été prise par le chef de l’Etat et c’est 30 ans après qu’elle se réalise en raison de certaines pesanteurs qui avaient bloqué le dossier. Depuis le 5 août 2020, la procédure d’attribution des logements Sic est en cours pour les quarts de finalistes du Mondiale italien. Une réunion s’est tenue vendredi dernier au ministère de l’Habitat et du Développement urbain (Minhdu).

Elle était co-présidée par Célestine Ketcha Courtès, la Minhdu, et le Pr Narcisse Mouelle Kombi, le ministre des Sports et surtout de Roger Milia, l’Ambassadeur itinérant, Bertin Ebwellé, le président du Calif (Collectif des anciens Lions Indomptables du football), Joseph Antoine Bell et Jules Denis Onana, tous d’anciens joueurs ayant pris part à cette Coupe’ du Monde. L’une des principales informations à retenir est la date du 26 août prochain, qui a été retenue pour la remise des clés accompagnés des titres de propriétés à chacun des 22 joueurs. Célestine Ketcha Courtès l’a fort indiqué à l’issue de la réunion :

« Les logements sont disponibles. Il s’agit aujourd’hui d’aller vers la remise des clés le 26 août prochain. Nous voulons faire avec la participation des bénéficiaires. C’est pour cette raison que nous nous sommes réunis afin d’être sur la même longueur d’onde, pour la mise en œuvre sans complaisance, des très hautes directives du chef de l’Etat ».

Bertin Ebwellé a beaucoup insisté sur l’aspect pédagogique de la décision du chef de l’Etat pour la jeunesse. « Nous avons engagé les aspects techniques en travaillant avec le directeur de la Société immobilière du Cameroun (Sic). Ce travail va se poursuivre. La date qui déjà a été émise nous amène à accélérer le processus qui nous conduira à la remise qes clés.

Il est à noter que ce geste du chef de l’Etat est pédagogique pour la jeunesse. Cette jeunesse doit comprendre que lorsqu’on a durement travaillé pour son pays, il y a des récompenses. Nous pensons qu’ils doivent copier sur ce qu’on a été afin que le Cameroun avance », a déclaré le président du Calif. Joseph Antoine Bell est heureux de voir comment tout s’accélère, non sans penser à l’histoire dire les appréhensions de ses coéquipiers et lui quand ils avaient écrit la lettre au chef de l’Etat :

« Nous retenons la volonté d’aller vite, d’accélérer les choses et de faire en sorte que la décision présidentielle soit exécutée le plus rapidement possible, afin que les anciens Lions soient rétablis dans leurs droits. Aujourd’hui, nous sommes absolument ravis de voir la rapidité avec laquelle les ministres concernés font en sorte que la décision du chef de l’Etat soit mise en œuvre. Je dois vous dire que nous avions peur lorsque nous avions rédigé notre lettre. Aujourd’hui, nous sommes heureux pour nous-mêmes et pour nos familles. C’est une prime exceptionnelle qui nous a été offerte ».

15 joueurs ont choisi Yaoundé et sept ont penché pour Douala

L’attribution de ces logements se fera suivant le choix opéré par chacun des joueurs ou leurs ayants-droits, compte tenu du fait qu’ils résident dans des villes différentes au Cameroun. Selon nos informations, Ahmadou Sardaouna, le directeur général de la. Sic, a indiqué au cours de cette réunion que 15 joueurs avaient porté leur choix sur les maisons Sic dans la ville de Yaoundé, alors que sept avaient choisi Douala.

Leur choix a été porté sur des maisons de trois chambres avec balcon. Mais, certains des bénéficiaires tiennent à visiter ces maisons avant de porter leur choix définitif. Selon nos informations, certains joueurs ont choisi que les titres de propriété portent directement les noms de leurs enfants.

La situation des trois joueurs décédés que sont Louis Paul Mfédé, Benjamin Massing et récemment Stephen Tataw, a été évoqué, en ce qui concerne les documents de justice désignant leurs ayants-droits. Des mesures ont été prises pour que les procédures puissent s’accélérer au niveau du ministère de la justice pour la délivrance rapide de ces documents. Vivement le 26 août au palais des sports pour la cérémonie de remise des clés à chacun des 22 Lions de 1990.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Palmarès 2021 de l’OBC : le lycée bilingue de Bépanda classé meilleur établissement secondaire général public

Palmarès 2021 de l’OBC : le lycée bilingue de Bépanda classé meilleur établissement secondaire général public

Les classements des établissements aux examens de l'Obc viennent d'être rendus publics par ordre d'enseignement. C'est par ordre d'enseignement sur le plan national et régional que le palmarès des établissements aux examens de l'Office du baccalauréat du Cameroun (Obc), session 2020 vient d'être rendu public. Contrairement aux précédentes publications, le document ne présente pas de classement général de tous les...

Droits de l’homme : Mgr Samuel Kleda veut préserver l’héritage du Cardinal Tumi

Droits de l’homme : Mgr Samuel Kleda veut préserver l’héritage du Cardinal Tumi

Les inégalités sociales, les injustices et la corruption, sont quelques engagements que le prélat veut préserver après le décès de l’archevêque émérite de Douala.. Le prélat lors de l'inhumation du Cardinal Christian Tumi, archevêque émérite de Douala, a saisi l'occasion, pour rappeler le rôle important qu'a joué l'archevêque émérite de Douala, pour le développement socio politique du Cameroun. Véritable chantre...

Yaoundé II : comment les populations se débrouillent face à la pénurie d’eau potable

Yaoundé II : comment les populations se débrouillent face à la pénurie d’eau potable

Les populations de cette commune font face à des difficultés d'approvisionnement. Robinets à sec à Febe village. Nous sommes dans la commune de Yaoundé II. Ici, les populations n'ont pas vu l’eau couler depuis plusieurs mois. Le précieux liquide qui aide à la survie coule d'une source dans un bas-fond du quartier. C'est l'un des rares points d'approvisionnement en eau...

Yaoundé : les embouteillages font leurs nids à Etoudi

Yaoundé : les embouteillages font leurs nids à Etoudi

Cette situation est due à l’occupation anarchique des trottoirs par les commerçant: et les motocycles. Circuler à Etoudi est un parcours de combattant. A pieds comme à voiture, la circulation est loin d’être fluide. Le pourcentage de se voir marcher dessus est très élevé. La chaussée et le trottoir se confondent sous les yeux indifférents des vendeurs ambulants et à...