Cameroun Actuel

Election présidentielle en Côte d’ivoire : Allassane Ouattara brigue un 3e mandat

Le Chef d’Etat ivoirien Dramane Allassane Ouattara a décidé de se porter candidat à la prochaine élection présidentielle de son pays. Il l’a fait cette annonce à l’occasion de la 60e fête nationale d’indépendance.

Alors qu’Allassane Outtara avait déjà déclaré qu’il ne se représenterait plus à l’élection présidentielle de son pays, il est revenu sur sa parole, en annonçant officiellement, qu’il brigue un 3ème mandat à la tête de la Côte d’ivoire. «J’ai décidé de répondre favorablement à l’appel de mes concitoyens me demandant d’être candidat. Je suis donc candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre», a-t-il déclaré, dans un discours de près de 24 minutes à la télévision publique à la veille du 60e anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. « Cette décision représente un grand sacrifice pour moi que j’assume pleinement par amour pour mon pays»,a-t-il ajouté.

Dramane Allassane Ouattara a indiqué que la constitution de la Côte d’ivoire lui permet d’être à nouveau candidat. Il a déclaré qu’au cours de son prochain mandat, il va prendre le temps pour former un autre dauphin. Il faut dire que l’annonce de sa candidature est une grande surprise pour ceux qui l’ont suivi déclaré auparavant qu’il ne se représenterait plus. Pour d’autres, il fallait s’y attendre. Parce que les Chefs d’Etat africains aiment briller par leur longévité au pouvoir.

L’artiste Meiway est de ces ivoiriens qui ne voient pas d’un bon oeil, cette annonce du Président de la République de Côte d’ivoire Allassane Ouattara. Il trouve qu’il s’agit d’une candidature de trop. Il a choisi de mettre en garde Dramane Allassane Ouattara.

Ci-dessous la sortie de Meiway

«Excellence Mr le Président de la République de Côte d’Ivoire, Mr Alassane Dramane Ouattara. Je viens de suivre l’intervention télévisée qui confirme votre candidature à un troisième mandat présidentiel, contrairement aux engagements que vous avez solennellement pris devant le peuple ivoirien. Toute ma vie d’artiste au nom de ma loyauté, j’ai milité pour le peuple, j’ai milité pour les plus faibles. J’ai sacrifié une grande partie de ma carrière pour défendre la paix, l’amour, l’unité et la prospérité dans mon pays. Par conséquent mon intervention s’impose car l’heure est grave.

Mr le Président, on ne bâti pas un pays sur un régime de peur, on ne bâti pas un pays en exilant ses fils et en emprisonnant les porteurs d’idée opposée. En succombant à la tentation et à l’éternité politique, vous risquez de faire sombrer la Côte d’Ivoire dans un chaos que nous croyions éloigné à jamais. Allez-vous sacrifier tout ce que vous avez bâti pour vous classer du mauvais côté de l’histoire de notre pays ? Allez-vous tomber sans résister dans le destin tragique des chefs d’Etat africains obsédés par le pouvoir ?

Mr le Président, vous avez encore une chance d’échapper aux prédateurs qui s’agitent autour de vous pour leurs intérêts et non les vôtres. S’il n’y a aucune personne dans la jeune génération, compétente, pour vous succéder, vous avez dès lors Mr le Président échoué. Et il faut le reconnaître en renonçant à ce troisième mandat qui sera le mandat de trop. Car le peuple ivoirien qui vous a porté, qui vous a accompagné à la magistrature suprême pourra voua manquer de respect. En vous remerciant en avance de votre attention, je vous prie Mr le Président de retenir que je sais prévenir, je ne sais pas guérir»

 

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo doit faire face à une décision cruciale de la CPI

Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo doit faire face à une décision cruciale de la CPI

La Cour pénale internationale décidera mercredi de confirmer ou non l'acquittement de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, premier chef d'État à être jugé par le tribunal. Gbagbo, 75 ans, et son ancien chef de la jeunesse Charles Ble Goude ont été blanchis de crimes contre l'humanité en 2019 pour une vague de violences post-électorales dans la nation ouest-africaine il y...

Présidentielle en Côte d’ivoire : les candidatures de Laurent Gbagbo et Guillaume Soro recalées (vidéo)

Présidentielle en Côte d’ivoire : les candidatures de Laurent Gbagbo et Guillaume Soro recalées (vidéo)

La candidature d'Allassane Ouattara a pourtant été validée par le Conseil constitutionnel. Les soutiens de Lurent Gbagbo contestent la décision du Conseil. #CIV #CotedIvoire : Leurs candidatures pour la #presidentielle2020 recalées par le Conseil Constitutionnel, Guilaume #Soro et les soutiens de Laurent #Gbagbo contestent cette décision. pic.twitter.com/aAwJ5eGheN — Le journal Afrique (@JTAtv5monde) September 15, 2020

Côte d’Ivoire : accusé de trafic de cocaïne, Hamed Bakayoko traîne deux journalistes et leurs relais en justice

Côte d’Ivoire : accusé de trafic de cocaïne, Hamed Bakayoko traîne deux journalistes et leurs relais en justice

Dans un communiqué publié ce lundi 08 juin sur son compte Twitter, le ministre ivoirien de la Défense dénonce un acte de désinformation de la part de ces deux journalistes l’accusants de participer au marché de la drogue. Il a également décidé de porter plainte contre les deux auteurs de cette enquête qui le situe comme « un baron de...

L’Etat ivoirien débloque 4 Milliards de FCFA pour soutenir les chômeurs de la crise sanitaire du coronavirus

L’Etat ivoirien débloque 4 Milliards de FCFA pour soutenir les chômeurs de la crise sanitaire du coronavirus

De source bien introduite à Abidjan, ces 4 milliards de FCFA sont au profit des travailleurs licenciés par des entreprises, très impactées par la crise sanitaire du coronavirus. La somme, déjà disponible, servira à soutenir à titre exceptionnel 20 326 travailleurs licenciés ou mis en chômage technique. Les ouvriers percevront 60.000/mois ; 120 000 F.CFA pour les agents de maîtrises...