Connect with us

Cameroun Actuel

Lutte contre le coronavirus: le Japon offre 1,5 milliards FCFA au Cameroun pour lutter contre la maladie

Santé

Lutte contre le coronavirus: le Japon offre 1,5 milliards FCFA au Cameroun pour lutter contre la maladie

Lutte contre le coronavirus: le Japon offre 1,5 milliards FCFA au Cameroun pour lutter contre la maladie

Ce financement vise à renforcer les capacités médicales des hôpitaux régionaux du pays, en les équipant de plateaux techniques adéquats.

Le ministère de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire a abrité le ft® jeudi 02 juillet 2020, la cérémonie de signature d’échange de notes, entre le Cameroun et le Japon. Ladite note est relative au don de matériel médical pour lutter contre la pandémie de Covi-19, dans le cadre du programme de développement économique et social entre les deux pays. Grâce à cette signature, le Japon va fournir au Cameroun du matériel médical à hauteur d’environ 1,5 milliard FCFA.

Osawa Tsutomu, l’ambassadeur japonais s’est dit satisfait de cette coopération entre les deux pays. Le diplomate a indiqué que son pays a décidé de financer ce projet pour soutenir le gouvernement camerounais dans ses efforts dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 mais aussi pour renforcer les capacités médicales des hôpitaux régionaux du pays. Le Japon à travers ce partenariat s’est engagé à continuer à améliorer les conditions de travail dans les structures médicales, à travers le renforcement des plateaux techniques.

Côté Cameroun, on estime que tout ceci est en phase avec les politiques publiques camerounaises, particulièrement celles liées à la santé des populations, quel que soit le lieu. « Cette coopération est riche et fructueuse et se manifeste dans plusieurs autres secteurs et ce n’est pas une surprise pour nous que le Japon encore une fois nous apporte son soutien qu’il a déjà apporté dans d’autres domaines des infrastructures dans la construction des routes. Evidemment ce qu’il y a d’emblématique c’est la construction des écoles que nous connaissons tous.» s’est félicité Alamine Ousmane Mey, ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat).

Une coopération fructueuse

Face à l’augmentation rapide du nombre d’élèves due à l’instauration du système de gratuité dans le primaire en 2000 au Cameroun, la construction des infrastructures s’avère insuffisante. Ce qui fait que l’aménagement d’un milieu approprié pour l’apprentissage est devenu l’un des objectifs majeurs pour le gouvernement camerounais. Afin de remédier à cette situation et dans le cadre du Document de stratégie pour la croissance et l’emploie (Dsce), le Cameroun a fixé comme but principal la diffusion, dans tout le pays, d’un programme d’éducation de base accessible à tous et a élaboré le «plan d’action de la stratégie sectorielle de l’éducation 2009-2013» soutenue par le Japon.

Dans le secteur des PME et avec l’appui du Japon, le Cameroun s’est lancé dans l’aménagement des infrastructures, d’un cadre favorable aux investissements, afin de renforcer la participation du secteur privé. Le Japon continue de déployer des assistances sur la politique de promotion de développement des PME et d’organiser des stages en la matière, tout en soutenant le développement des capacités des intéressés dans l’administration ainsi que dans le secteur privé entre autres.

Source: L’Economie

cliquer ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans Santé

To Top
shares