Connect with us

Cameroun Actuel

Seidou Mbombo Njoya : « notre capacité à organiser la Can et le Chan n’est pas mis en cause »

Interviews

Seidou Mbombo Njoya : « notre capacité à organiser la Can et le Chan n’est pas mis en cause »

Seidou Mbombo Njoya : « notre capacité à organiser la Can et le Chan n’est pas mis en cause »

Après la décision de la CAF de reporter le CHAN et la CAN, peut-on dire que l’essentiel est sauf pour le Cameroun qui conserve l’organisation de ces deux compétitions ?

Nous avons accueilli avec satisfaction la décision de la CAF de reporter ces deux compétitions au regard du contexte encore marqué par la crise sanitaire liée au coronavirus. Vous aurez compris que notre capacité à organiser ces deux compétitions n’est pas en cause. Nous étions prêts à organiser ces compétitions aux dates initiales. Nous le serons encore mieux dans les nouvelles dates arrêtées par la CAF.

La CAN féminine est annulée. Cela ne constituera-t-il pas un frein dans la dynamique de développement du foot féminin en Afrique ?

La CAN féminine 2020 était mal embarquée car à date, elle n’avait pas de pays organisateur et les éliminatoires pour sa phase finale n’avaient même pas commencé. En revanche, je retiens le lancement par la CAF de la ligue des champions féminine dès 2021.

C’est un grand moment pour le football féminin et j’ai plusieurs fois plaidé pour qu’une telle compétition soit créée pour offrir un horizon aux équipes championnes ou vainqueurs de coupe dans nos pays. C’est pour cette raison que nous pensons que la dynamique de développement du football en Afrique n’est pas freinée. Au contraire. Les championnats de football féminin seront plus compétitifs au regard des enjeux sportifs, financiers et marketing que soulève une Ligue des champions.

Les clubs camerounais pourront-ils faire aussi bonne figure que la sélection nationale ?

Je prends l’arrivée de la Ligue des champions comme un défi qui se pose à notre football féminin et à son développement. Nous avons la possibilité désormais de challenger les autres nations et d’évaluer notre niveau de progression. Nous avons beaucoup évolué sur ce terrain. Aujourd’hui, nous disposons d’une Ligue de football féminin dont l’élan a été stoppé par le Covid-19. La saison prochaine sera préparée en tenant compte de l’arrivée de la Ligue des champions.

La CAF va appuyer la Fédération après la FIFA dans le contexte de la crise sanitaire. Les footballeurs camerounais vont-ils en profiter ?

Vous aurez des nouvelles dans les prochains jours sur le dispositif mis en place par la FECAFOOT pour répercuter aux clubs les appuis spéciaux Covid-19 octroyés par la FIFA et la CAF. J’avais promis d’être transparent dans la gestion de cette aide et de consulter le Comité exécutif sur Ja meilleure manière de la répartir. Je tiendrai parole.

Source : Cameroon Tribune

cliquer ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans Interviews

To Top
shares