Connect with us

Cameroun Actuel

Cameroun : le journaliste Chantal Roger Tuile condamné à deux ans d’emprisonnement ferme

Médias

Cameroun : le journaliste Chantal Roger Tuile condamné à deux ans d’emprisonnement ferme

Cameroun : le journaliste Chantal Roger Tuile condamné à deux ans d’emprisonnement ferme

Le directeur de publication de la Tribune de l’Est a écopé de cette peine d’emprisonnement ce mardi 30 juillet 2020 au tribunal de première instance de Yaoundé Centre administratif.

Du nouveau dans l’affaire de diffamation,  qui oppose Chantal Roger Tuile et le Directeur général de la Caisse nationale de la prévoyance sociale (Cnps). Le directeur de publication de la Tribune de l’Est vient d’être condamné à deux ans d’emprisonnement ferme par le Tribunal de première instance de Yaoundé Centre administratif. Verdict rendu public ce mardi 30 juin 2020. Dans la foulée, Chantal Roger Tuile est interdit à vie d’exercer la profession de journaliste.

Il doit aussi par ailleurs, verser une très lourde amende. Le journaliste est actuellement en détention au parquet de Yaoundé. Il attend la sentence du verdict qui sera rendue à l’issue de l’appel que le conseil entend interjeter ce mercredi 1er juillet 2020. Chantal Roger Tuile a disparu de l’espace public depuis quelques mois. Difficile de le voir, sur des plateaux des émissions.

2016

Au moment où Alain Noël Mekulu Mvondo, Dg de la Cnps, avait porté plainte contre ce patron de presse, Tuile avait intenté une procédure auprès de l’ambassade des États-unis. Question de bénéficier d’un asile hors de sa terre natale. Sans doute cette procédure n’avait-elle pas eu un écho favorable. Le Dp de « La Tribune de L’ Est » avait, en effet, exprimé ses doléances liées aux formes de persécutions dont il était victime à l’époque.

Une partie de son domicile avait été incendiée au quartier Biyem Assi, ainsi que son véhicule. Prise de panique, son épouse avait quitté l’enseigne domestique d’après les témoignages qu’il avait faits à plus d’un. Pour mémoire, c’est en 2016 que Mekulu Mvondo avait attaqué cet homme de média en justice pour diffamation.

 

cliquer ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans Médias

To Top
shares