Connect with us

Cameroun Actuel

Cameroun : les hackers piratent le compte Facebook d’Elecam et déclarent Kamto vainqueur de la présidentielle de 2018

Politique

Cameroun : les hackers piratent le compte Facebook d’Elecam et déclarent Kamto vainqueur de la présidentielle de 2018

Cameroun : les hackers piratent le compte Facebook d’Elecam et déclarent Kamto vainqueur de la présidentielle de 2018

 La page Facebook d’Elecam, de l’organe en charge de l’organisation matérielle des élections au Cameroun a été à nouveau piraté ce mercredi 24 juin 2020. Sur la nouvelle page, l’on aperçoit la photo de Maurice Kamto avec un point levé.

Les hackers ne sont prêts à lâcher Elecam. Ils se sont de nouveau emparés de la plateforme de l’organe en charge d’organiser les élections au Cameroun, et ont inséré à la page d’accueil les mêmes informations comme lors de la première attaque. Une photo de Maurice Kamto dans la posture d’un vainqueur.

Cette photo est accompagnée du message «la vérité doit toujours prévaloir. C’est juste une question de temps». Elecam avait déjà fait une sortie lors de la première attaque pour rappeler que les informations apparues sur son compte Facebook « sont mensongères et vont à l’encontre de l’éthique et de ses missions».

Paul Biya

L’organe  dans la foulée indiquait que «des dispositions ont été d’ores et déjà prises avec les instances compétentes pour une reprise en main de sa page Facebook d’une part, et d’autres part, pour traquer, identifier et mettre hors d’état de nuire lesdits délinquants cybernétiques ». Mais, tout ceci n’a pas empêché que le compte soit de nouveau attaqué.

En réaction après la première attaque, Maurice Kamto par son porte-parole, a immédiatement mis en « garde les militants et sympathisants du Mrc contre cette manœuvre malicieuse de manipulation et de diversion», non sans les exhorter à ne pas tomber dans ce piège. Après la présidentielle d’octobre 2018, l’opposant Maurice Kamto s’est autoproclamé vainqueur des élections. Après un recours au Conseil constitutionnel, il est débouté. Par la suite le Conseil a déclaré Paul Biya au pouvoir depuis 38 ans vainqueur des élections. Depuis lors, l’opposant est sur tous les fronts de bataille.

 

cliquer ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans Politique

To Top
shares