Cameroun Actuel

Côte d’Ivoire : accusé de trafic de cocaïne, Hamed Bakayoko traîne deux journalistes et leurs relais en justice

Dans un communiqué publié ce lundi 08 juin sur son compte Twitter, le ministre ivoirien de la Défense dénonce un acte de désinformation de la part de ces deux journalistes l’accusants de participer au marché de la drogue. Il a également décidé de porter plainte contre les deux auteurs de cette enquête qui le situe comme « un baron de la drogue » locale.

Le journaliste nigérian Ibekwe Nicholas, son confrère belge Daan Bauwens ainsi que leurs relais en Côte d’Ivoire seront bientôt devant les juridictions.

En effet, ils sont accusés par Hamed Bakayoko, ministre ivoirien de la Défense d’avoir dans une série d’articles publiés entre le 27 mai et le 05 juin 2020 des informations faisant état de la participation de l’homme politique au commerce de la cocaïne en Côte d’Ivoire et en Afrique de l’Ouest, affirmant en outre qu’il est « un maillon essentiel de la mafia italienne ». Aussi, ils vont plus loin en insistant qu’il en est le « principal pion ». Des accusations qu’Hamed Bakayoko qualifie « d’extrêmement grave et diffamatoire ».

Pour se justifier, l’ancien journaliste remet en avant son imposant cv politique et les appréciations de ses supérieurs dans la lutte contre l’insécurité:  » Dans mes charges de ministre de la sécurité en Côte d’Ivoire pendant plus de 07 ans et celles actuelles de la Défense, les résultats obtenus dans la lutte contre la drogue sont mondialement reconnus. Ces actions se sont soldées par de nombreuses arrestations, saisies et démantèlements de réseaux mafieux qui ont valu la reconnaissance internationale à la Côte d’Ivoire ».

Avant d’insister : » Je dénonce cette orchestration grossière ourdie par des commanditaires dont le dessein n’échappe à personne » , avant de conclure  » dans mon pays, ma réputation est faite, elle est pure et sans tâche, n’en déplaise aux aigris et aux conspirateurs ».

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo doit faire face à une décision cruciale de la CPI

Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo doit faire face à une décision cruciale de la CPI

La Cour pénale internationale décidera mercredi de confirmer ou non l'acquittement de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, premier chef d'État à être jugé par le tribunal. Gbagbo, 75 ans, et son ancien chef de la jeunesse Charles Ble Goude ont été blanchis de crimes contre l'humanité en 2019 pour une vague de violences post-électorales dans la nation ouest-africaine il y...

Présidentielle en Côte d’ivoire : les candidatures de Laurent Gbagbo et Guillaume Soro recalées (vidéo)

Présidentielle en Côte d’ivoire : les candidatures de Laurent Gbagbo et Guillaume Soro recalées (vidéo)

La candidature d'Allassane Ouattara a pourtant été validée par le Conseil constitutionnel. Les soutiens de Lurent Gbagbo contestent la décision du Conseil. #CIV #CotedIvoire : Leurs candidatures pour la #presidentielle2020 recalées par le Conseil Constitutionnel, Guilaume #Soro et les soutiens de Laurent #Gbagbo contestent cette décision. pic.twitter.com/aAwJ5eGheN — Le journal Afrique (@JTAtv5monde) September 15, 2020

Election présidentielle en Côte d’ivoire : Allassane Ouattara brigue un 3e mandat

Le Chef d’Etat ivoirien Dramane Allassane Ouattara a décidé de se porter candidat à la prochaine élection présidentielle de son pays. Il l’a fait cette annonce à l’occasion de la 60e fête nationale d’indépendance. Alors qu'Allassane Outtara avait déjà déclaré qu'il ne se représenterait plus à l'élection présidentielle de son pays, il est revenu sur sa parole, en annonçant officiellement,...

L’Etat ivoirien débloque 4 Milliards de FCFA pour soutenir les chômeurs de la crise sanitaire du coronavirus

L’Etat ivoirien débloque 4 Milliards de FCFA pour soutenir les chômeurs de la crise sanitaire du coronavirus

De source bien introduite à Abidjan, ces 4 milliards de FCFA sont au profit des travailleurs licenciés par des entreprises, très impactées par la crise sanitaire du coronavirus. La somme, déjà disponible, servira à soutenir à titre exceptionnel 20 326 travailleurs licenciés ou mis en chômage technique. Les ouvriers percevront 60.000/mois ; 120 000 F.CFA pour les agents de maîtrises...