Connect with us

Cameroun Actuel

Cameroun : Réné Emmanuel Sadi vient de perdre son petit-frère

Santé

Cameroun : Réné Emmanuel Sadi vient de perdre son petit-frère

Cameroun : Réné Emmanuel Sadi vient de perdre son petit-frère

Alphonse Sadi puisqu’il s’agit de lui est mort à l’hôpital de Djoungolo à Yaoundé, la capitale politique camerounaise. C’est le lanceur d’alerte Boris Bertolt qui donne cette triste nouvelle sur son compte Facebook.

Le ministre camerounais de la Communication est en deuil. Le porte-parole du gouvernement Biya, vient en effet de perdre son petit frère. « Le ministre de la communication, René Emmanuel Sadi est en deuil. Son petit frère, Alphonse Sadi est décédé à l’hôpital de Djoungolo à Yaoundé dans des conditions peu catholiques selon la famille », a annoncé sur sa page Facebook Boris Bertolt.

A en croire ce journaliste et lanceur d’alertes, Alphonse Sadi était arrivé à l’hôpital de Djoungolo avec un début de problèmes respiratoires. Les médecins ont dit à la famille qu’ils avaient de l’oxygène. Rassurée, la famille a laissé le malade dans cet hôpital. Sauf qu’en réalité, poursuit Boris Bertolt, il n’y avait pas d’oxygène à l’hôpital de Djoungolo.

Paul Biya

Alphonse Sadi a finalement trouvé la mort hier mercredi 20 mai. Les médecins affirment dans un premier temps sans tests qu’il s’agit du Covid 19. Informé, écrit toujours le lanceur d’alertes, René Emmanuel Sadi, est entré dans une colère noire et a exigé que des tests immédiats soient effectués. Les résultats sont tombés étant  négatifs. Musulman, le corps d’Alphonse Sadi a été acheminé ce matin à Yoko pour l’enterrement.

Au Cameroun, la crise du coronavirus fait changer les habitudes mortuaires. Par ailleurs, plusieurs personnes se plaignent de ce que les médecins donnent des décisions fallacieuses par rapport à la cause du mort. Par d’annonce officielle de la part du ministre de Biya pour le moment. Le Cameroun a déjà dépassé la barre des 3000 personnes testées positives à la maladie. Lors de son discours à la nation le 19 mai dernier, Paul Biya, le président de la République, recommande le respect des mesures barrières.

cliquer ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans Santé

To Top
shares