Cameroun Actuel

Saham assurance fait un don de 50 millions pour la lutte contre le Covid-19

50millions de F ajoutés au Fonds spécial de solidarité nationale créé par le président de la République, Paul Biya, dans la lutte contre le coronavirus.

Le don a été remis hier après-midi à Yaoundé par deux entreprises citoyennes. Notamment, Saham Life Insurance et Saham Assurance Cameroun.

La délégation des deux compagnies était conduite par Théophile Gérard Moulong. Le directeur général de Saham Assurances Cameroun avait à ses côtés Marceline Yanga Niât, le directeur général adjoint de Saham Assurance Cameroun et de Guy Lawson-Body, le directeur général adjoint de Saham Life Insurance Cameroon.

D’après le chef de délégation, ce don est leur réponse à l’élan de solidarité initié par le chef de l’Etat. Saham Assurance Cameroun et Saham Life Insurance étant des sociétés citoyennes, elles ne pouvaient rester insensibles à l’appel du président de la République.

C’est ce qui justifie la remise du chèque de 50 millions de F au ministre de la Santé publique. Le donateur a d’ailleurs indiqué : « Nous sommes venus en force, accompagnés par notre tutelle manifester notre adhésion à cet élan de solidarité.» Réagissant à ce geste, le ministre de la Santé publique n’a pas caché son appréciation.

Au nom du gouvernement, Dr Manaouda Malachie a remercié ses hôtes et indiqué que ces fonds comme les autres dons reçus, confirment que le Cameroun tout entier a désormais pris le combat contre le Covid-19 à bras le corps.

A l’équipe de Saham Assurance comme aux entreprises ayant apporté des chèques bien avant, le ministre a indiqué qu’elles répondent ainsi favorablement à la main tendue par le président de la République, qui, en créant le Fonds spécial de solidarité nationale, a bien voulu faire participer tout le monde.

« Ce que vous apportez aujourd’hui, que d’autres ont apporté hier ou apporteront demain fait partie des outils qui nous permettent de mieux nous occuper des Camerounais et renforcer notre système de santé globalement. Nous avons besoin de tout le monde pour cela », a affirmé le Minsanté. La lutte contre le Covid-19 ayant été décentralisée, le Dr Manaouda Malachie a indiqué que cet argent va aider les équipes de terrain à mieux se déployer.

« Les personnels de santé ont besoin d’équipements. L’opérationnalisation des Centres spéciaux de prise en charge a aussi un coût. Donc, c’est un sentiment de fierté que nous éprouvons aujourd’hui et souhaitons que cet élan de solidarité manifesté par Saham Assurance, puisse toucher d’autres Camerounais », a conclu le ministre de la Santé publique.

Source: Cameroon Tribune

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Palmarès 2021 de l’OBC : le lycée bilingue de Bépanda classé meilleur établissement secondaire général public

Palmarès 2021 de l’OBC : le lycée bilingue de Bépanda classé meilleur établissement secondaire général public

Les classements des établissements aux examens de l'Obc viennent d'être rendus publics par ordre d'enseignement. C'est par ordre d'enseignement sur le plan national et régional que le palmarès des établissements aux examens de l'Office du baccalauréat du Cameroun (Obc), session 2020 vient d'être rendu public. Contrairement aux précédentes publications, le document ne présente pas de classement général de tous les...

Droits de l’homme : Mgr Samuel Kleda veut préserver l’héritage du Cardinal Tumi

Droits de l’homme : Mgr Samuel Kleda veut préserver l’héritage du Cardinal Tumi

Les inégalités sociales, les injustices et la corruption, sont quelques engagements que le prélat veut préserver après le décès de l’archevêque émérite de Douala.. Le prélat lors de l'inhumation du Cardinal Christian Tumi, archevêque émérite de Douala, a saisi l'occasion, pour rappeler le rôle important qu'a joué l'archevêque émérite de Douala, pour le développement socio politique du Cameroun. Véritable chantre...

Yaoundé II : comment les populations se débrouillent face à la pénurie d’eau potable

Yaoundé II : comment les populations se débrouillent face à la pénurie d’eau potable

Les populations de cette commune font face à des difficultés d'approvisionnement. Robinets à sec à Febe village. Nous sommes dans la commune de Yaoundé II. Ici, les populations n'ont pas vu l’eau couler depuis plusieurs mois. Le précieux liquide qui aide à la survie coule d'une source dans un bas-fond du quartier. C'est l'un des rares points d'approvisionnement en eau...

Yaoundé : les embouteillages font leurs nids à Etoudi

Yaoundé : les embouteillages font leurs nids à Etoudi

Cette situation est due à l’occupation anarchique des trottoirs par les commerçant: et les motocycles. Circuler à Etoudi est un parcours de combattant. A pieds comme à voiture, la circulation est loin d’être fluide. Le pourcentage de se voir marcher dessus est très élevé. La chaussée et le trottoir se confondent sous les yeux indifférents des vendeurs ambulants et à...