Cameroun Actuel

Douala: une polyclinique scellée pour fraude

La formation sanitaire scellée ce 14 mai, sur décision du Minsanté, pour violation de la réglementation en vigueur et atteinte à la morale publigue.

Bali, non loin de l’hôtel So-matel, ce 14 mai 2020. Il est 14h30 minutes. En présence du préfet du Wouri, Benjamin Mboutou, du sous-préfet de Douala 1er, Bernard Fofié, du délégué régional de la Santé pour le Littoral, Jean II Dissongo et en présence du promoteur de la polyclinique Marie’ 0, Dr Roger Ngoulla, des scellés ont été apposés.

D’après le ministère de la Santé publique, il est reproché à cette formation sanitaire privée le « non-respect de la réglementation en vigueur » et une « atteinte à la morale publique ».

Pour le premier grief, le ministère de la Santé publique relève que l’établissement a mené des activités en violation de l’arrêté du 20 avril 2020 portant création et fonctionnement des centres spéciaux de prise en charge des patients Covid-19. Pour le second, des informations obtenues par CT font état d’une demande d’explications relative à « une facture de six millions de F»…

En matinée, on a assisté au bal des ambulances chargées de transférer les malades internés à la polyclinique dans d’autres formations sanitaires. On a également noté la présence d’un dispositif sécuritaire simplifié, composé d’éléments de la police et de la gendarmerie.

Le préfet du Wouri, après la pose des scellés, a déclaré qu’il était venu exécuter une décision gouvernementale, tout simplement. « Je suis très serein. L’autorité de tutelle, qui est le ministre de la Santé publique, a pris un acte. Il a demandé au préfet du Wouri de fermer la polyclinique Marie’ 0 pour des faits qui lui sont suppo-sément attribués », a quant à lui déclaré le Dr Ngoulla.

Le médecin a ajouté qu’en tant que républicain, il ne s’est pas opposé pas à la décision de l’autorité, raison pour laquelle quand le préfet est arrivé à la polyclinique, elle était complètement vide. « J’ai assuré le transfert des patients dans d’autres établissements pour la poursuite des soins », a indiqué le Dr Ngoulla.

Source: Cameroon Tribune

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Droits de l’homme : Mgr Samuel Kleda veut préserver l’héritage du Cardinal Tumi

Droits de l’homme : Mgr Samuel Kleda veut préserver l’héritage du Cardinal Tumi

Les inégalités sociales, les injustices et la corruption, sont quelques engagements que le prélat veut préserver après le décès de l’archevêque émérite de Douala.. Le prélat lors de l'inhumation du Cardinal Christian Tumi, archevêque émérite de Douala, a saisi l'occasion, pour rappeler le rôle important qu'a joué l'archevêque émérite de Douala, pour le développement socio politique du Cameroun. Véritable chantre...

Yaoundé II : comment les populations se débrouillent face à la pénurie d’eau potable

Yaoundé II : comment les populations se débrouillent face à la pénurie d’eau potable

Les populations de cette commune font face à des difficultés d'approvisionnement. Robinets à sec à Febe village. Nous sommes dans la commune de Yaoundé II. Ici, les populations n'ont pas vu l’eau couler depuis plusieurs mois. Le précieux liquide qui aide à la survie coule d'une source dans un bas-fond du quartier. C'est l'un des rares points d'approvisionnement en eau...

Yaoundé : les embouteillages font leurs nids à Etoudi

Yaoundé : les embouteillages font leurs nids à Etoudi

Cette situation est due à l’occupation anarchique des trottoirs par les commerçant: et les motocycles. Circuler à Etoudi est un parcours de combattant. A pieds comme à voiture, la circulation est loin d’être fluide. Le pourcentage de se voir marcher dessus est très élevé. La chaussée et le trottoir se confondent sous les yeux indifférents des vendeurs ambulants et à...

1er mai 2021 : le défilé de la fête du travail n’aura pas lieu

1er mai 2021 : le défilé de la fête du travail n’aura pas lieu

Le Secrétaire général du ministère du Travail et de la Sécurité sociale a signé un communiqué. Il n'y aura pas de parade ce 1er mai 2021 pour les acteurs du monde de travail. Contexte sanitaire oblige Dans un communiqué signé ce jeudi 22 avril.2021 par le Secrétaire général du ministère du Travail et de la Sécurité sociale, Johny Razack porte...