Cameroun Actuel

Grégoire Owona : « Simon Meyanga était une figure emblématique du militantisme engagé et actif au Rdpc »

Dans un post sur sa page Facebook, le Secrétaire général adjoint du rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), rend un vibrant hommage à son camarade de parti mort dimanche dernier.

L’ancien chef de division de la communication à la CNPS et homme politique, Simon Meyanga, est décédé hier au Centre hospitalier et universitaire de Yaoundé, des suites de maladie. Le décès de ce brillant communicant du RDPC est venu mettre sa famille politique dans l’émoi et la consternation

« Simon Meyanga était une figure emblématique du militantisme engagé et actif au Rdpc. Son départ subit m’a profondément attristé, il était si disponible et si dynamique qu’il donnait tout son savoir et savoir-faire de journaliste et de communicateur à notre organisation. Ta présence sur les plateaux de TV et dans les studios radios nous manquera. Cher Camarade, repose en paix », a écrit Grégoire Owona, secrétaire général adjoint du comité central du RDPC et par ailleurs Ministre du Travail et de la Sécurité Sociale.

Pr Jacques Fame Ndongo

Le défunt Simon Meyanga vivait en réalité un traumatisme assez grave dû à son licenciement. Commis en effet par le comité central pour la communication du Rdpc pour la campagne électorale en vue de la présidentielle du 07 octobre 2018, Simon Meyanga, alors employé de la caisse nationale de prévoyance sociale, sera licencié pour abandon de poste par son patron, directeur de la Cnps, lui aussi militant du Rdpc.

Une situation difficile à expliquer selon l’intéressé qui disait son ras-le-bol face à la réaction de son patron. « J’ai été sollicité par le comité central pour accompagner la campagne du Rdpc. Le Pr Jacques Fame Ndongo a saisi par écrit le directeur général de la Cnps à cet effet. J’ai aussi déposé une demande de permission à la direction des ressources humaines et j’ai la décharge. On s’est convenus de ce que durant cette période d’absence mon salaire allait être suspendu. J’ai été surpris qu’à mon retour, que l’on m’annonce que j’ai été licencié », s’insurgeait alors Simon Meyanga face à Bouba Ngomena sur Canal 2 international.

 

 

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

“Tentative d’homosexualité” : les avocats de Shakiro et Patricia vont faire appel

“Tentative d’homosexualité” : les avocats de Shakiro et Patricia vont faire appel

Les défenseurs des droits de l'homme au Cameroun ont condamné la peine de cinq ans de prison prononcée à l'encontre de deux femmes transgenres pour "tentative d'homosexualité" et outrage public à la pudeur. L'avocat des deux femmes, qui ont été arrêtées pour avoir porté des vêtements féminins dans un restaurant, a déclaré qu'elles préparaient un appel. Dans une déclaration, Human...

Le Cameroun accueillera l’AfroBasket féminin 2021

Le Cameroun accueillera l’AfroBasket féminin 2021

Le Cameroun a été désigné par FIBA Afrique pour abriter l'AfroBasket féminin 2021. La compétition se déroulera au palais des sports de Yaoundé du 17 au 26 septembre prochain. L'annonce a été faite après la signature de l'accord d'accueil par le ministre camerounais des Sports, Kombi Mouelle, au nom du gouvernement camerounais. Le tournoi revient à Yaoundé pour la première...

Un incendie dans les locaux de Vision 4 à Yaoundé

“La forte pluie” à l’origine de l’incendie à Vision 4

Dans un communiqué radiopresse signé ce 13 mai par le chef de la division de la Communication du groupe l’Anecdote, l’on apprend que ledit incendie aurait été causé par la forte pluie. La nouvelle a vite fait le tour de la ville de Yaoundé et des réseaux sociaux. Un feu s’est déclaré dans le bâtiment abritant le groupe l’Anecdote à...

Covid-19 et Présidence : couacs et péchés capitaux de la Task force

Covid-19 et Présidence : couacs et péchés capitaux de la Task force

En s'arrogeant l'exclusivité de l'attribution des marchés, le casting des entreprises, le comptage des matériels, la présidence met en déroute le premier ministre, transforme le Minsanté en une simple caisse d'enregistrement, le ministre en garçon de course. Une correspondance du Minetat/Sgpr adressée le 20 avril 2021 au Ministre de la santé publique frappée de la mention « Très urgent »...