Connect with us

Cameroun Actuel

Cameroun : Mba Mbo Hyacinthe l’ancien maire d’Ambam répond à Boris Bertolt

Politique

Cameroun : Mba Mbo Hyacinthe l’ancien maire d’Ambam répond à Boris Bertolt

Cameroun : Mba Mbo Hyacinthe l’ancien maire d’Ambam répond à Boris Bertolt

Dans une correspondance parvenue à notre rédaction, l’ancien élu municipal croit savoir que le journaliste basé en France a propagé des fausses nouvelles concernant sa personne.

Des personnes tapis dans l’ombre en veulent à l’ancien maire de la commune d’arrondissement d’Ambam. C’est une commune basée dans le département de la Vallée du Ntem. Dans une lettre publiée ce  24 avril 2020, l’ancien élu municipal, s’en prend au journaliste camerounais basé en France Boris Bertolt.  Il accuse ce dernier de propager des fausses nouvelles pour ternir son image, dans le but de déstabiliser sa personnalité.

« Mon cher Boris Bertolt, en acceptant de publier un tel article, vous avez dans le même temps accepté de vous faire rouler dans la boue par les détracteurs de Monsieur Mba Mbo  Hyacinthe, ancien maire d’Ambam qui viennent ainsi de vous utiliser, de vous instrumentaliser et de vous manipuler pour réaliser leur sale besogne. Dans le cas contraire, vous auriez dû, avant de publier votre article, faire un minimum d’efforts pour équilibrer l’information en vous rapprochant du mis en cause », écrit l’ancien l’élu municipal sur son compte Facebook.

Clarification

Dans une sortie sur son compte Facebook, le jeudi 24 avril 2020, Boris Bertolt accuse l’ancien maire de jouir de ces relations au sein du gouvernement pour être nommé au ministère de la Décentralisation. Le journaliste lanceur d’alerte affirme aussi que le plus jeune maire du Cameroun entre 2013 et 2020 laisse un bilan catastrophique à la commune d’Ambam. Que des rumeurs, écrit ce dernier dans la correspondance.

 « Au total, nous sommes au regret de faire savoir à Boris Bertolt que les individus malveillants qui lui ont fourni des informations erronées, mensongères et non-fondées sur toute la ligne, viennent de le trainer dans la boue. Car, outre le caractère ridicule de cette publication, Boris Bertolt vient de subir une grossière manipulation politique de la part des ennemis du Cameroun. Les incohérences contenues dans son article cybernétique démontrent à suffisance son amateurisme : un vrai journaliste d’investigations recoupe et vérifie l’information avant de la rendre publique », conclut ce dernier.

 

 

 

cliquer ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans Politique

To Top
shares