Connect with us

Cameroun Actuel

Camus Mimb : « qui a payé le dédommagement de la traite des noirs? »

Médias

Camus Mimb : « qui a payé le dédommagement de la traite des noirs? »

Camus Mimb : « qui a payé le dédommagement de la traite des noirs? »

Journaliste et directeur général de Radio Sport info (Rsi), il vient aussi de faire une sortie musclée sur son compte Facebook où il dénonce l’attitude raciste des occidentaux.

Martin Camus Mimb exalte la sortie de Samuel Eto’o relative à la posture d’un médecin français. « Comme d’habitude et peut-être cette fois avec la médiatisation en plus, Samuel Eto’o est monté au filet pour défendre l’Afrique. Réaction parfaite d’un leader d’opinion qui porte à cœur son continent et ses populations. Mais la réalité est plus profonde et plus écœurante. Aujourd’hui, tout le monde est juste piégé, y compris ceux qui leur ont donné depuis toujours les manettes de leur playstation préférée l’Afrique »,

Pour le journaliste, « c’est ce combat de libération qui devrait être la priorité de tout homme politique africain. Ceux qui en sont morts…Um Nyobe, Ouandie, Castor Osssende Afana, Patrice Lumumba, Sekou Toure, Sankara et autres, nous avaient mis en garde contre tout ce qui se passe aujourd’hui ». De l’avis du patron de média, le premier combat est la libération de l’esprit et de ce que Jean Marc Ela qualifiait de « Mentalité de perroquets « , tant qu’il n’est pas gagné, nos plaintes ne serviront pas à grand-chose.

Covid19 

« Qui a payé le dédommagement de la traite des noirs? », s’interroge celui-ci.  On a même réussi à faire dire et à faire croire à d’autres « intellectuels  » africains, que ce sont les noirs qui vendaient leurs propres frères. Et ils défendent cette thèse. Si LCI avait toujours existé, et que des journalistes et experts maladroits avaient toujours procédé ainsi…on aurait déjà découvert pire. Voici la bataille de l’industrie pharmaceutique sur le #Covid19 ».

Pour finir, il pense que le réveil de l’Afrique passe par une remisse en question. « Nous resterons cobayes de leur épanouissement. C’est ça les vrais enjeux politiques en Afrique. Ce n’est ni l’évaluation démocratique des Etats, ni l’alternance en boucle aux sommets des Etats…Libérons d’abord la conscience africaine ».

 

cliquer ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans Médias

To Top
shares