Connect with us

Cameroun Actuel

Covid-19 : l’espoir qui vient du Diocèse d’Ebolowa

Société

Covid-19 : l’espoir qui vient du Diocèse d’Ebolowa

Covid-19 : l’espoir qui vient du Diocèse d’Ebolowa

Le Diocèse d’Ebolowa empoigne le COVID-19 par la couronne. Une prière commune a été dite le 25 Mars 2020 dans les rues de la ville d’Ebolowa par l’évêque du Diocèse d’Ebolowa.

C’était à travers une procession motorisée qui a sillonné les artères principales de la capitale régionale du Sud.

C’est la preuve qu’aucune contribution n’est de trop dans la croisade contre le COVID-19 à Ebolowa. Après l’entrée en scène des associations citoyennes comme Pacilica ou encore la Fondation George weah l’église catholique à travers le Diocèse d’Ebolowa vient remettre les habitants de la capitale régionale du Sud en confiance. Un réconfort spirituel qui a connu l’adhésion massive des fidèles catholiques.

Pour Monseigneur Philippe Alain Mbarga l’évêque du Diocèse d’Ebolowa, « c’est une affirmation de notre foi. Nous savons que c’est Dieu qui est la source du salut, de tout bien . Donc c’est une volonté qui consiste à respecter les conditions hygiéniques qui nous sont proposées par les autorités civiles ».

Une touche particulière de l’église catholique

La bataille contre le coronavirus vient ainsi de prendre une autre tournure dans la ville d’Ebolowa. Outre l’observance des mesures préventives prescrites par le gouvernement de la république les populations devront désormais élever en permanence des prières au ciel. L’évêque du Diocèse d’Ebolowa a recommandé lors de son passage dans les quartiers, marchés et les grandes carrefours d’insister sur les paroles de Dieu.

Le cortège de la procession motorisée de l’évêque du diocèse d’Ebolowa © Consty ZANG

Une mesure de compensation par rapport aux mesures restrictives de l’église catholique

Autant le dire, à la hantise généralisée et à la psychose créée par le COVID-19 cette descente de l’évêque du diocèse d’Ebolowa est rassurante à plus d’un titre. Cette prière à travers la couronne coïncide avec cependant avec la fête de l’Annonciation. Le Diocèse d’Ebolowa garde donc le contact permanent avec les fidèles catholiques en ce moment de confinement.

Selon Philippe Alain Mbarga, « nous avons exprimé notre prière en faveur de tous ceux qui sont chargé de nous protéger, de découvrir le remède qui peut nous sauver. Le salut que nous demandons à Dieu est aussi un salut qui demande la responsabilité de l’homme ».
Une attitude que le chrétien catholique devrait avoir pendant cette période de carême.

cliquer ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans Société

To Top
shares